La recherche de provenance comme sujet d’exposition : un tableau spolié dans les collections de la Staatliche Kunsthalle Karlsruhe

Dans le cadre du séminaire « Patrimoine spolié pendant la période du Nazisme (1933-1945) – Recherche de provenance à l’échelle internationale », l’intervenante de ce jeudi 11 avril, Tessa Rosebrock, conservatrice à la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe, revient sur ses recherches autour d’un tableau spolié devenu sujet d’exposition et de sensibilisation du public…

En 2014, l’équipe de recherche de provenance de la Staatliche Kunsthalle Karlsruhe a découvert qu’un des tableaux conservés au musée avait appartenu au collectionneur juif Rudolf Mosse (1843-1920), dont les œuvres avaient été dispersées en 1934 par les nazis. Après avoir contacté les ayants droit de Mosse afin de leur restituer l’œuvre, le musée a organisé une exposition autour de cette peinture pour sensibiliser le public à l’histoire des spoliations et des ventes forcées sous le régime nazi. En 2016, le tableau a pu être racheté aux héritiers Mosse par la Kunsthalle. En 2017, les recherches entreprises autour de ce tableau ont conduit à la mise en place du projet MARI (Mosse Art Research Initiative).

La conservatrice Tessa Rosebrock présentera ses recherches pionnières et évoquera son expérience en tant que commissaire d’exposition portant sur les questions de provenance.

Informations pratiques

11 avril 2019 – 18h30 – 20h00

Galerie Colbert, auditorium Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs
75002 Paris

Entrée libre

Lien vers l’événement

Programme complet du séminaire


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.