Séminaire Patrimoine spolié [En ligne] : “La spoliation des biens culturels : quelle juste place dans l’histoire et la mémoire de la Shoah ?”

Vous êtes chaleureusement invités à assister à la nouvelle séance de notre séminaire “Patrimoine spolié pendant la période du nazisme (1933-1945)”, qui se tiendra ce vendredi 12 mars 2021 de 18h30 à 20h sur la chaîne YouTube de l’INHA. Vous pourrez y accéder en suivant le lien ci-contre : https://www.youtube.com/watch?v=laForzYika0. Comme les fois précédentes, vous pourrez poser toutes vos questions à nos intervenants via l’interface de chat située à droite de l’écran. 

Pour cette séance, nous serons rejoints par Ophélie Jouan, doctorante à Sciences Po, qui travaille sur la récupération des œuvres d’art après-guerre et l’épuration des spoliateurs. Elle interrogera à nos côtés nos invités, Annette Wieviorka et Didier Schulmann. 


La spoliation des biens culturels : quelle juste place dans l’histoire et la mémoire de la Shoah ?

La spoliation des œuvres d’art s’inscrit dans l’ensemble des crimes commis par les nazis et leurs complices dans toute l’Europe. Elle fait partie du processus de destruction et de disparition ; elle ne peut être séparée de l’ensemble du projet nazi et de l’histoire de la Shoah. S’emparer des œuvres d’art et des livres des juifs, c’est œuvrer d’une autre façon à leur anéantissement. Dès lors, quelle place accorder à la spoliation spécifique des biens culturels quand tant d’hommes et de femmes furent assassinés, quand tant de biens du quotidien furent dérobés ou détruits ? Pourquoi s’intéresse-t-on tant aux œuvres d’art ? Attirent-elles trop la lumière ? Que disent- elles, tant à l’histoire de l’art qu’à l’histoire et à l’enseignement de la Shoah ? Quelle mémoire portent donc les tableaux et les livres disparus ?

IntervenantsAnnette Wieviorka (historienne, CNRS)
Didier Schulmann (conservateur du patrimoine, Musée national d’art moderne – Centre Pompidou/bibliothèque Kandinsky)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search